english | français
Marlène Drolet, soprano

Native de la région de Québec, c’est en septembre 2005 que Marlène Drolet obtient une Maîtrise en chant de l’Université de Montréal. Marlène a aussi acquis une solide formation de douze années de danse classique dans différentes troupes de danse de la région de Québec.  
 

Marlène Drolet a déjà abordé plusieurs rôles à l’opéra dont la Première Dame dans Die Zauberflöte (Mozart) avec l’Orchestre de l’Université de Montréal, sous la direction de Jean-François Rivest, Anne Page, The Merry Wives of Windsor (Nicolaï) et Miss Silberklang, Der Shauspieldirektor (Mozart) qu’elle interpréta aussi au Festival de la Musique du Mont-Tremblant sous la direction musicale de Louise-Andrée Baril. On a aussi pu l’entendre dans la comédie musicale West Side Story (Bernstein) accompagnée par l’Harmonie Laval sous la direction de Patrick Morin, ou elle incarna avec brio le rôle titre de Maria. On retiendra aussi de cette jeune soprano plusieurs premiers rôles dont Violetta, dans Traviata (Verdi) et Pamina de l’opéra Die Zauberflöte (Mozart) sous la direction de Roger Lessard; Eurydice dans Orphée aux enfers (Offenbach), avec l’Orchestre de l’UQAM sous la direction musicale de Martin Foster.

Avec le Summer Opera Lyric Theatre de Toronto dans une mise en scène de Guillermo-Silva Marin, Marlène a interprété une Mimi très remarquée dans l’opéra La Bohème (Puccini). Elle a tenu les rôles de la mère Gertrude de l’opéra Hansel et Gretel (Humperdinck) dans une mise en scène de François Racine, Exclamation dans Exercices de style, un opéra contemporain composé par José Evangelista et était de la distribution 2007 de La Veuve Joyeuse (Lehar) avec l’Opéra-Théâtre de Rimouski.

Très à l’aise en récital, Marlène fut invitée à se produire à plusieurs occasions. Elle interprétera de grands airs et ensemble d’opéras avec les Productions lyriques de Gatineau dans le Gala d’Opéra Noir & Blanc édition 2009.

On a notamment pu l’entendre en récital pour le Brav’opéra de l’Opéra-Théâtre de Rimouski. Sur les ondes de la radio de Radio-Canada, elle a chanté un récital diffusé dans le cadre du concours Jeunes artistes, édition 2000. Cette même année Marlène figurait parmi les finalistes des auditions nationales de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal.

Avec l’Orchestre symphonique de Laval, sous la direction de Stéphane Laforest, elle a participé à l’enregistrement de Virtualia (Yan Barcelo), œuvre contemporaine qui a offert plusieurs performances à la salle Pierre-Mercure de Montréal.

Dans le répertoire d’oratorio, Marlène a entre autres chanté Exultate Jubilate (Mozart) et le Stabat Mater (Pergolesi) dans le Festival Orgue et Cie; le Magnificat et le Gloria (Vivaldi), les Requiem de Bruckner et Rutter, la Missa brevis (Haydn) et la Cantate 21 et 51 de Bach sous la direction de Patrick Brodeur chef de l’Ensemble vo¬cal Katimavik. En décembre 2009 elle rechantera la Messe de Minuit (Charpentier), ainsi que des extraits du Messie de Handel, sous la direction de Maestro Pierre Barrette, directeur musical de L’Art Neuf.

Les rôles présentement travaillé sont La veuve joyeuse (Lehar), Manon (Massenet), Juliette (Gounod), Donna Anna et Konstanze (Mozart), Anna (Stravinski).

Téléchargez la biographie de Marlène Drolet ici pdf (pdf)

biographie
repertoire
calendrier
contact
galerie
© loggia-id.net